Projet PAROLES: Pluralité et Amplification des voix pour le Respect dans les soins Obstétricaux et gynécologiques        

Le Projet PAROLES documente les expériences de soins obstétricaux et gynécologiques vécues au Québec lors des des sept dernières années. Contribuez à faire le portrait des soins obstétricaux et gynécologiques au Québec en remplissant notre court questionnaire d’une vingtaine de minutes. Pour participer à l’enquête et partager votre expérience : https://bit.ly/3PxS7Cc…

Les soins gynécologiques et obstétricaux : pourquoi s’y intéresser?

Des voix s’élèvent, depuis de nombreuses années, pour dénoncer des expériences de soins obstétricaux et gynécologiques (SOG) qui ne respectent ni les besoins ni les droits des personnes qui les reçoivent. Certains groupes de la population en rapportent plus que d’autres, en fonction de leurs identités culturelles ou de leurs positionnements sociaux, comme les femmes autochtones et les femmes racisées (Vedam et al., 2019). 

Encore peu documentées au Québec, ces situations préoccupent des groupes de défense des droits, des chercheur.es, des membres du personnel soignant, mais surtout les personnes qui reçoivent ces soins indépendamment de leur identité de genre, c’est-à-dire les femmes cisgenres, les personnes transgenres, les personnes queer et les personnes non-binaires.

Objectifs du projet    

Dans une perspective d’amélioration des pratiques, le projet PAROLES (Pluralité et Amplification des voix pour le respect en obstétrique et gynécologie) s’intéresse d’abord aux expériences de SOG telles que perçues et vécues par les personnes recevant ces soins au Québec, en portant une attention à rejoindre les personnes dont les voix sont souvent peu entendues. Il vise également à comprendre leurs besoins et leurs attentes liés à ces soins. 

Il vise ensuite à documenter les perceptions du personnel soignant sur les SOG et à identifier les obstacles et les facteurs facilitant l’adoption de pratiques centrées sur les besoins de la patientèle. 

En quoi consiste ce projet?

Le projet PAROLES se décline en 4 volets complémentaires

Un premier volet permettra, par la voie d’un questionnaire quantitatif anonyme disponible en ligne, de recueillir l’expérience de soins gynécologiques ou obstétricaux reçus au Québec au cours des 7 dernières années. Ce volet permettra de recueillir des données témoignant de l’appréciation au regard de différents éléments liés aux soins, tels que l’autonomie, le partage de l’information, l’implication dans les soins, le consentement, etc. Les personnes participantes établiront aussi leurs besoins et leurs attentes liées aux SOG.

Un second volet qualitatif permettra de rencontrer individuellement des personnes qui ont vécu des soins gynécologiques ou obstétricaux irrespectueux ou maltraitants afin de recueillir leur témoignage. Ce volet permettra de documenter en profondeur les violences gynécologiques et obstétricales vécues au Québec et de comprendre les contextes dans lesquels elles se sont produites. 

Un troisième volet permettra par le biais d’un questionnaire anonyme disponible en ligne et complété par des membres du personnel soignant, d’identifier les facteurs pouvant favoriser des SOG respectueux, mais également de mettre en lumière les obstacles dans l’adoption de pratiques centrées sur les besoins de la patientèle. Des groupes de discussion réunissant du personnel soignant oeuvrant dans différentes disciplines permettront de mener encore plus loin ces réflexions et de dégager des pratiques et les initiatives menant à une plus grande humanisation des SOG. 

Un dernier volet de recherche-création permettra une mise en valeur des données recueillies en favorisant un traitement de celles-ci sous différentes formes susceptibles de rejoindre et de sensibiliser des publics variés : affiches et installations, capsules vidéo d’animation et visualisation de données inspirée par le DATA ART.

Gynecologist preparing for an examination procedure for a pregnant woman sitting on a gynecological chair in the office

Qui fait partie de l’équipe du projet ?    

Réalisé sous la direction de Sylvie Lévesque, ce projet réunit une équipe de recherche multidisciplinaire aux expériences professionnelles diversifiées:  13  chercheur.es régulier.ères et 4 chercheures associées, répartis dans 9 universités, 11 partenaires des milieux de la pratique et 8 collaborateur.trices des milieux associatifs et professionnels.  

    

Chercheur.es

Volet 1 : Sylvie Lévesque – Département de sexologie (UQAM), Isabelle Boucoiran – CHU Sainte-Justine, Natacha Godbout – Département de sexologie (UQAM), 

Volet 2 : Sophie Gilbert – Département de psychologie (UQAM), Raymonde Gagnon – Département Sage femmes (UQTR), Geneviève McCready – Sciences infirmières (UQAR)   

Volet 3 : Julie Beauchamp – Département de psychiatrie et de neurosciences (ULaval), Catherine Flynn – Unité d’enseignement en travail social (UQAC), Suzy Basile – École d’études autochtones (UQAT), Geneviève McCready – Sciences infirmières (UQAR)  

Volet 4 : Maude Bouchard – École de design (ULaval), François-Joseph Lapointe – Sciences biologiques (UdeM), Jean-Jacques Tremblay –   École de design (ULaval)  

Chercheures associées :

Audrey Ferron-Parayre – Droit civil (UOttawa), Saraswathi Vedam – Midwifery, University of British-Columbia (UBC), Vardit Ravitsky – Bioéthique (UdeM), Manon Bergeron – Département de sexologie (UQÀM), 

Partenaires des milieux de la pratique :

Lorraine Fontaine – Regroupement Naissance-Respectée (RNR)

Sarah Landry et Roxanne Lorrain – Mouvement pour l’autonomie dans la maternité et l’accouchement naturel (Groupe MAMAN)

Jess Legault – Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN)

Djenabou Sangare – Réseau d’action pour l’égalité des femmes immigrées et racisées du Québec (RAFIQ)

Stéphanie Vallée – L’R des centres de femmes du Québec (L’R)

Marie-Noelle Angers – Réseau des centres de ressources périnatales du Québec (RCRPQ)

Yasemin Tuncer – Réseau d’action des femmes handicapées du Canada (RAFH/DAWN)

Florence Yvon – Interligne

Hélène Plummard – CHU Sainte-Justine

Kim Couture – MAM Autour de la maternité

Julie Raby – Relais-Femmes

Collaborateurs.trices des milieux associatifs et professionnels :

Regroupement Les sages-femmes du Québec (RSFQ)

Ordre des Sages-femmes du Québec (OSFQ)

Association Québécoise des Infirmières et Infirmiers (AQII)

Groupe de spécialistes en Médecine foeto-maternelle du Québec (MFMQ)

Association des omnipraticiens en périnatalité du Québec (AOPQ)

Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ)

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ)

Collège des médecins du Québec (CMQ)

Étudiantes :

Rania Ammar – Maitrise en santé communautaire (UdeM), sous la supervision d’Isabelle Boucoiran et Sylvie Lévesque

Aurélie Milord, doctorat en sexologie (UQAM), sous la supervision de Sylvie Lévesque et Sophie Gilbert

Personnel de recherche:   

Coordination : Aurélie Milord (UQAM)

Auxiliaires de recherche : Anna Medvetskaya(UQAM), Arianne Jean-Thorn (UQAM), Ariane Boulet (UQAM), Mylène Shankland (UOttawa), Valeria Rosales Pincetti (UQAM),     

Professionnel.les : 

Chantale Lecours – Consultante en statistiques   

Ce projet de recherche, qui s’étend sur trois ans, est soutenu par le Fond de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et le Secrétariat à la condition féminine (SCF), dans le cadre du programme d’action concertée sur les besoins émergents des femmes en matière de santé et de bien-être (2022-2025). 

Pour toute question concernant le projet, contactez-nous :   

humanisationSOG@uqam.ca

Vous avez reçu des soins obstétricaux ou gynécologiques que vous jugez irrespectueux et vous aimeriez parler à quelqu’un de votre expérience? N’hésitez pas à consulter la liste non exhaustive de ressources qui offre de l’information et du soutien.